Histoire

Réduire la taille du texte Taille du texte normale Augmenter la taille du texte
Envoyer à un ami Imprimer
Taille du texte Partager Envoyer
à un ami
Imprimer

Il était une fois ... 400 ans d'innovation...
 

 

Enchâssée dans un écrin de verdure, SAINTE-SIGOLENE allie avec bonheur le calme reposant d'une nature sauvage parcourue par de nombreux sentiers de randonnées, le charme discret d'une architecture typique, témoin de son passé rubanier, le dynamisme et la modernité, qui en ont fait successivement la capitale française de l'écharpe et de l'extrusion du polyéthylène.

Mais SAINTE-SIGOLENE, c'est surtout et avant tout, une cité où l'on vit bien, grâce à un tissu industriel, commercial et artisanal très développé, des équipements publics de qualité, et une vie associative, sportive et culturelle suffisamment dense pour offrir à chacun le choix de ses loisirs .

Il était une fois... L'histoire continue... alors poussez la porte et venez découvrir les richesses d'un pays, qui, fidèle à sa devise, se sent résolument "tourné vers l'avenir"

 

Pourquoi ce nom : SAINTE-SIGOLENE

Seule ville en France à porter ce nom, SAINTE-SIGOLENE, apparait pour une première fois en 1164, dans une bulle du pape Alexandre III à l'évêque du Puy.

D'après la tradition la commune doit son nom à une abbesse, originaire de la région d'ALBI, qui serait passée dans notre région vers l'an 630. Son passage aurait eu des effets si bénéfiques  que les habitants auraient décidés de donner son nom à leur petit pays.

SAINTE-SIGOLENE est située au nord-est du département de la Haute-Loire. Si administrativement, la commune dépend de la région Auvergne, en revanche, d'un point de vue historique elle était plutôt sous l'influence de la région Languedoc.

De nos jours du fait de la proximité de Saint-Etienne (35km) et de Lyon (90km), SAINTE-SIGOLENE peut économiquement se rattacher à la région Rhône-Alpes.

Si la population de SAINTE-SIGOLENE ne s'est pas expatriée, contrairement à d'autres villages de la région, c'est grâce au tissage.

Introduit vers 1585, il fut un apport indispensable pour les familles, souvent nombreuses et pauvres, vivant sur un sol ingrat et peu fertile.

Septembre 1595 est une autre date importante dans l'Histoire de SAINTE-SIGOLENE. En effet à cette époque, des ligueurs du Puy et de Monistrol (village voisin) vinrent incendier le bourg. seule l'église fut préservée. Cet incendie fut mis en représailles à l'action menée par le baron du VILLARD, ROYRAUD, royaliste convaincu, administrateur de la contrée et qui avec d'autres nobles, essayait d'atténuer par des trêves, la lutte fratricide qui sévissait lors des guerres de religions.

Plus tard, devenue cité ouvrière, SAINTE SIGOLENE, a encaissé durement les chocs subits par l'industrie textile qui, entre temps, s'était développée. Courageusement les sigolénois ont relevé le gant en créant de toute pièce une nouvelle industrie, celle de l'extrusion polyéthylène, à tel point qu'aujourd'hui 35% de la production nationale sort des ateliers du plateu sigolénois.

Le Musée LA FABRIQUE et celui installé dans une maison de "Béates" de Reveyrolles permettent de découvrir ce passé.

 

 



AGENDA Décembre
jeudi 14 décembre 2017
Repas de Noël au Club des Ainés
Lire la suite

vendredi 15 décembre 2017
Ludothèque "Ricochet"
Lire la suite

samedi 16 décembre 2017
Conte
Lire la suite

[+] Tout l'agenda
Carte Interactive
Visualisez en 1 clic :
Communauté de Communes Les Marches du Velay
Mairie de Sainte-Sigolène - Place Jean Salque - 43600 Sainte Sigolène - Tel : 04 71 66 63 12 - Fax : 04 71 66 45 94 - contact@ville-sainte-sigolene.fr
Logo Bandeau Bas titleLes Marches du Velay